Vie des Complexe - Clap de fin pour FF BORDEAUX-BASTIDE, le dernier mot de Laurent LACOTE


Publié le Jeudi 13 Juillet 2017 à 09:39


Après dix ans de fonctionnement marqués par de nombreux titres en jorky et Foot5, mais aussi et surtout par une extraordinaire aventure humaine avec ses clients, FF Bordeaux Bastide a définitivement fermé ses portes.
5foot5 a donné la parole à Laurent Lacote, l'un des deux associés historiques du complexe.


Laurent Lacote (à gauche) et Fred Rousseau
Laurent Lacote (à gauche) et Fred Rousseau
Le 5 juillet dernier, on apprenait la très mauvaise nouvelle, le Futbol Futbol Bordeaux fermait définitivement ses portes !
Après presque dix années d’existence, Laurent Lacote et Frédéric Rousseau tirent leurs révérences. Ces pionniers du foot 5 étaient connus et reconnus en Gironde, mais aussi à travers toute la France du ballon rond pour leur disponibilité, leur bonne humeur et la passion qui les a animé tout au long de cette belle aventure.
On parle là d’aventure humaine tant FF Bordeaux- Bastide a su créer des liens familiaux avec ses clients à travers leurs associations de Jorkyball et de Foot5 dont on ne rappellera pas aujourd’hui le palmarès sans égal…
C’est une bien triste nouvelle pour l’ensemble du foot 5 français.
5foot5 se devait de leur rendre hommage et a donné la parole au plus bavard des deux associés, Laurent Lacote.

Le mot de le fin de Laurent Lacote

« Fred Rousseau et moi-même étions tous deux passionnés de sport en général. Nous nous sommes connus quand il a voulu acheter sa première maison. Et oui je lui ai vendu sa toute première maison... Après cette rencontre nous avons eu l'opportunité de nous retrouver au seins de la même agence immobilière. Fred avait déjà commencé son épopée au Jorky, et m'a fait découvrir sa passion pour ce sport. J'avoue n'avoir pas trop aimé au départ cette discipline qui est si différente du foot malgré qu'elle se joue avec un ballon rond. Un soir de foot à 5, nous nous sommes regardés dans les yeux, et nous sommes dit "pourquoi pas nous". Et Fred avait déjà ce projet de monter un complexe sportif. Durant l'année 2008, nous nous sommes concentrés sur la recherche d'un local, et sur la réalisation d'un business plan afin de concrétiser notre rêve. C'est le 11 janvier 2009 que notre rêve est devenu réalité, après plusieurs mois de travaux. Nous avions pleins d'étoiles dans les yeux et nous rêvions déjà d'ouvrir plusieurs centres. Nous attachions une grande importance à ce que le nôtre soit à notre image, convivial et chaleureux. Nous voulions aussi devenir une référence sportive. Les débuts ont été très difficiles physiquement, du fait l'amplitude horaire d'ouverture. Nous avons rapidement rencontré nos clients et avons pris beaucoup de plaisir d'entrée de jeux. Le Futbol Futbol Bordeaux se devait d'avoir un championnat, et se devait d'avoir le meilleur ! Notre ambition était de devenir les pionniers avec l' installation d'une caméra, la mise en place de statistiques, l’arbitrage avec une tablette (...)
Dés lors, notre complexe ne désemplissait plus et nous étions obligé d’avoir quatre ligues internes, ainsi que deux de Jorkyball. Il y'a quand même eu des périodes délicates, d’un point de vue familiale, entre associés, et pour couronner le tout, des difficultés financières. Nous avons dû faire des sacrifices énormes pour la réalisation de ce beau projet. En parallèle, nous avons créé notre club FFBB, notre fierté. Nous mettions l'accent sur nos valeurs, le respect, le plaisir du jeu, et des objectifs élevés. Nous avons pu, à travers ce club, fonder une "famille", avec des gens extraordinaires. Nous avons voulu structurer notre club de manière à les mettre dans les meilleures conditions possible avec coach, entraînements spécifiques, sponsors...
Ce qui nous a permis de truster un maximum de titres, soixante-cinq au total !
Au jorkyball nous avons gravi les échelons jusqu'à l'élite, avec plusieurs titres de champions de France, et jusqu'à la concrétisation avec deux ligues des champions. Au Foot5, les résultats ont été stratosphériques. Nous avons gagné pratiquement tous les trophées dans toutes les manifestations, Gatorade Cup, Adidas Cup, Convi’Five… jusqu'à un titre mondial à Palma des Majorque. Ce club, ce complexe, nous a permis de grandir, de partager et de vivre des moments incroyables . Ces souvenirs sont indélébiles. Nous avons vécu des moments rares, entre amis, joueurs, avec entre joueurs, avec des bonnes tranches de rigolades !
Et tous cela, avec le soutiens de tous nos clients ! Qui n'hésitaient pas nous envoyer des messages d'encouragement, à venir aux bords des terrains pour acclamer notre équipe. Tous ces moments, nous ne les oublierons jamais, ils resteront ancrés à jamais.
Nous avons dû mettre un terme à cette aventure, avec peu de regret. Nous n'imaginions pas à quel point ce centre, ce QG pour certains, avait une place aussi importante dans leur cœur.Et c'est pour cela que nous ne pouvons rien regretter. Nous pouvons regarder désormais devant nous la tête haute. Nous sommes fiers de notre parcours, fiers d'avoir surmonter nos problèmes, fiers de nous de ne jamais avoir lâché.
Dans quelques années nous pourrons dire que nous l'avons fait, que nous l'avons fait ENSEMBLE !
Nous tenions à remercier, toute la famille FFBB, nos amis, nos familles, nos employés sans qui cette aventure n'aurait jamais été possible.
Une petite dédicace à nos figures emblématiques. La famille BRUNET, notre capitaine Keke Kistohurry, Thomas Julien, notre président Aurélien Flores, nos sponsors, tous nos employés, tous nos joueurs de ligues, tous les complexes que nous avons rencontrés, tous ceux qui nous ont aidés de près ou de loin.
»

LES MOMENTS FORTS DU COMPLEXE
- Organisation de la coupe du monde de jorkyball
- Chaque compétition avec la montée de l'adrénaline
- Notre première ligues des champions à Rome
- Notre double titre de champion de France avec accession à l'élite au Jorkyball
- Notre premier titre Convifive
- Notre titre européen à Palma de Majorque
- Notre titre de champion du monde

LES MOMENTS DIFFICILES
- La querelle des patrons Fred et Lolo, due à la fatigue, aux contraintes du travail et aux difficultés financières.



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 2 Avril 2020 - 07:00 LIVEXPERIENCE : encore de la nouveauté !