Stéphane Sanches Fernandes (Les Virtuoses) : "Se faire une place dans l’univers du foot à 5"


Publié le Jeudi 7 Novembre 2019 à 08:35


On ne les attendait pas forcément à cette place mais il faut bien admettre que les Virtuoses ont amplement mérités leur titre de Champion de France du réseau UrbanSoccer acquis samedi dernier à Evry. Présentation de l'équipe avec le buteur Stéphane Sanches Fernandes.


Stéphane Sanches Fernandes (Les Virtuoses) : "Se faire une place dans l’univers du foot à 5"
Stéphane, présentes-nous ton équipe, vous venez d'où et depuis combien de temps pratiquez-vous le foot 5 ?
Salut à toi, nous sommes les Virtuoses et nous venons de Seine et Marne, pour la plupart de Lognes. Nous pratiquons le foot à 5 à l’UrbanSoccer de Marne-La-Vallée depuis presque 3 ans.

A part la ligue Urban, vous avez programmés d'autres tournois cette saison où le foot 5 reste juste un pur loisir pour vous ?
Pour être honnête avec vous, on a d’abord commencé le foot à 5 pour prendre du plaisir entre amis mais tout en ayant l’ambition de gagner le championnat UrbanLeague de notre centre. D’années en années nous avons progressé et renforcé notre équipe et sommes devenus beaucoup plus compétitifs et ambitieux. A l’heure actuelle, nous n’avons pas programmé d’autres tournois, mais nous avons vraiment le désir de participer à de plus en plus de tournois toujours plus relevés les uns que les autres et se faire une place dans l’univers du foot à 5 en France.

Revenons à cette phase finale, les poules étaient compliquées pour vous, tu imaginais aller au bout ?
Oui c’est vrai que les phases de poules ont été très poussives de notre part. Nous n’avons pas réussi à jouer à notre niveau habituel et avons surtout très mal défendu. Nous avons gagné notre premier match 2-0, puis perdu le second 3-0 en manquant cruellement d’efficacité et enfin nous avons remporté notre dernier match de poule in-extremis 4-3. En toute honnêteté, après ces matchs de poules, on ne s’imaginait pas soulever la coupe quelques heures plus tard.

J’espère que ça ne s’arrêtera pas là

A partir des quart de finale, vous avez semblé monter en puissance, surtout offensivement où vous avez été ultra réalistes ?
C'est vrai qu'à partir des phases finales j'ai eu l'impression de voir une nouvelle équipe jouée ! Beaucoup plus dangereuse offensivement, plus détendu et entreprenante que lors de la phase de poule. Je pense que cela est dû notamment au fait que c'était notre première finale nationale et qu'on a été un peu envahi par la pression. L'inexpérience d'un tel événement a aussi eu son impact. On a également su faire preuve de réalisme, c'est exact notamment dans les moments importants, où l'on a réussi à concrétiser directement nos premières occasions, et sur des matchs de 15 minutes c'est très important pour la suite de la rencontre même si au foot 5, tout peut aller très vite.

Vous avez quand même éliminés trois grosses équipes du circuit, tes impressions sur ces formations ?
On ne réalise pas vraiment ce qu'on vient d'accomplir car on apprend sur place que l'équipe qu'on joue en quart est l'équipe tenante du titre ! On rencontre dès les quarts de finale une très belle équipe des Invictus de Nice avec des joueurs individuellement très fort. Mais on finit par s'imposer 4-3 au terme d'un très beau match où notre jeu collectif et notre réalisme ont fait la différence pour pouvoir l'emporter. Ensuite nous rencontrons la belle équipe du F5 Dijon Métropole en demi-finale ; une équipe qui a montré une réelle qualité collective et qui a su faire preuve d'une grande force mentale. Après avoir mené consécutivement 3-0 puis 4-3, ils ont su revenir par deux fois, 3-3 puis 4-4 ! Heureusement on finira par s'imposer aux penaltys avec une grande performance de notre gardien qui sort 2 penaltys sur 3. Enfin la finale face à une très belle équipe des Flynet de Nantes qu'on avait joué précédemment lors de la phase de poule où l'on s'étaient inclinés 3-0. Ce match aura été très utile puisqu'on a su s'adapter à leur très beau jeu collectif qui nous a posé beaucoup de problèmes précédemment. De plus, on a très bien démarré cette finale puisque l'on marque sur nos deux premières situations, un réalisme qui nous as mis dans une situation très confortable.

Le mot de la fin pour toi...
On voudrait tout d'abord vous remercier pour l'intérêt que vous portez à notre équipe ! Ensuite on voudrait aussi remercier l'équipe de l'Urban soccer qui nous ont très bien accueillis lors de cet événement et l’équipe de Marne-la-Vallée. Évidemment remercier mes partenaires, les personnes qui viennent nous voir régulièrement lors de nos rencontres. C’était un objectif caché que je gardais pour moi et mes coéquipiers m’ont permis de le réaliser et j’espère que ça ne s’arrêtera pas là. Si tu ne connais pas Les Virtuoses, tu vas apprendre à les connaître !

Paul Scholes



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 2 Décembre 2019 - 07:30 Finales F5WC - Les réactions...