Sélection Le Five : Les réactions de Thomas Berbak et Maxime Brillault


Publié le Mercredi 15 Mai 2019 à 08:35


Ils font partis des nouveaux joueurs qui intègrent l'équipe de France de mini football. Thomas Berbak et Maxime Brillault sont revenus sur leurs détections et leurs sélections pour la coupe du monde en Crète du 12 au 20 octobre prochain.


Thomas Berbak

Thomas, cela faisait quelques temps que tu voulais faire cette détection ?
Salut Jérôme, tout d’abord je tenais à te remercier pour ce que tu faisais avec 5foot5. C’est énormément de travail et on n’a plus l’occasion de se voir ! Concernant l’équipe de France de Mini football, le coach m’avait approché il y a deux ans mais entre mes études de médecine, mon équipe de la Team Caméléons et mon club de Futsal de Garges, il était très difficile de me détacher pour rejoindre la sélection. Mais oui c’est un plaisir d’être appelé par le sélectionneur pour représenter son pays. C’est surtout grâce à Aurélien Jastier qui a réussi à me convaincre ; c’est un très grand joueur et un très bon ami donc j’avais hâte d’évoluer à ses côtés.

Comment as tu vécu ce stage ?
C’était quelque chose d’incroyable. Je me suis très vite adapté au groupe car chaque joueur qu’il soit ancien ou nouveau m’a mis à l’aise. L’ambiance était au top, ça rigolait, ça se charriait avec les jeunes comme les « vieux ». C’est important pour moi qu’il y ait une bonne ambiance, ça permet de se lâcher plus facilement sur le terrain. De plus le staff nous a très bien accueilli et s’est plié en quatre pour nous mettre à l’aise et dans de très bonnes conditions. Les séances étaient axées énormément sur des oppositions sous forme de tournoi (3-4 équipes) et chaque équipe était mélangée de joueurs de différents niveaux. Mais juste avant chaque match on avait le droit à des ateliers techniques.

Tes ambitions personnelles et collectives pour cette coupe du monde ?
Je penses que mes ambitions collectives sont les mêmes que tous les joueurs et staff c’est de ramener la coupe à la maison. Je n’y vais pas pour bronzer. Tu connais mon caractère je suis un grand compétiteur. Et c’est pour ça que je vais tout donner là bas et que je vais mettre mes qualités au service de l’équipe et me battre avec tout le staff et les joueurs pour ramener cette coupe tant convoité à la maison (si Dieu le veut).

Le petit mot pour la fin
Merci à toute l’équipe Le Five, au staff, au coach, à tous les joueurs sélectionnés et non sélectionnés, il ne faut rien lâcher et ne pas abandonner pour revenir plus fort l’année prochaine. Je tenais à remercier mon équipe de la Team Caméléons qui m’a fait découvrir cette discipline et à mon club de Garges Djibson Futsal qui m’a énormément fait progresser. Merci à mes amis de la Team Paris 13 Bobigny (Félicitations filles comme gars pour le PIMP) et surtout un grand merci à ma famille, ma femme et ma belle famille pour le soutien qu’ils m’ont apporté.

Maxime Brillault

Comment as-tu eu connaissance de cette détection ?
J'ai évolué plusieurs années au niveau professionnel avec mon ami Elie, qui m'a fait partagé sa nouvelle activité que je trouvais très sympa. J'ai commencé à pratiquer et nous nous sommes retrouvés à la détection pour ce beau challenge.

Tes impressions sur ce stage de 3 jours ?
J'ai trouvé la détection très bien organisée et très professionnelle. Tout le monde était investi pour relever ce beau défi. Les structures mises à disposition et les équipements étaient parfaits pour l’événement. L’accueil vraiment sympa des dirigeants et des anciens pour permettre de passer 3 jours de football enrichissant. Un stage riche en information sur cette discipline que je ne connaissais pas bien.

Heureux bien sûr de ta sélection, quels sont les objectifs collectifs et individuels ?
Je suis très fier d'appartenir à cette sélection et de représenter mes couleurs. Ayant mis un terme à ma carrière pour des raisons involontaires, je vois ce nouveau challenge comme une belle revanche et une belle opportunité de continuer à pratiquer ce sport si important pour moi. Je nous souhaite d'aller le plus loin possible et de faire vivre à tout le monde un super moment.

Paul Scholes



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 11 Juillet 2019 - 11:56 RANKING 5FOOT5 - Le classement final 2018-2019