Jean Brunet (Mambo Sieben) : "On ne peut pas se satisfaire de ces résultats"


Publié le Jeudi 31 Janvier 2019 à 08:32


Que ce soit avec la Mambo, le Cinco où la sélection de mini foot, Jean Brunet fait l'unanimité dans les buts mais aussi en dehors des terrains...


Jean Brunet (Mambo Sieben) : "On ne peut pas se satisfaire de ces résultats"
Jeannot, que retiens-tu de cette journée ?
Une journée sportivement mitigée où l’on n’a jamais pu mettre notre jeu en place, mais malgré ça, on repart avec une victoire qui comptera à la fin. En revanche, humainement, j’ai passé une super journée et surtout soirée. Voir quasiment toutes les équipes qui sont restées boire des verres, rigoler, échanger sur autre chose que les matchs de la journée : Non franchement, top !

Une victoire et une défaite, le bilan ne peut te satisfaire ?
Avec la forme du moment, on se n’en sort pas trop mal… Même si honnêtement j’aurai préféré remporter nos deux matchs. Au vu de nos ambitions, on ne peut pas se satisfaire de ces résultats, c’est certain.

Les absences se sont ressenties normalement sur le second match face aux Crazy Ducks ?
Oui, il nous a manqué un peu d’expérience sur ce match. On a fait des fautes loin de notre but qui nous mettent en difficulté (3pénaltys). On a mal négocié les situations de «deuxième ballon». On n’a pas lâché malgré tout, on s’est battu jusqu’au bout. Sur ce match il n’y a rien à dire, les Crazy étaient meilleurs. Leur victoire est méritée.

Même si la situation est favorable, la Mambo jouera sa qualification à Bordeaux lors de la dernière étape, tu es confiant ?
Je ne serai pas présent lors de cette journée car je me suis engagé dans un autre projet sportif avec le CECIFOOT. Mais j’ai pleinement confiance dans le groupe qui se présentera à Bordeaux. Une élimination n’est pas envisageable.

A titre personnel, le sélectionneur était présent, quelle est la prochaine échéance avec la sélection ?
Les prochaines échéances exactes, je ne les connais pas encore réellement. Je pense qu’il y aura des rassemblements dans l’année qui arrive et j’espère en faire partie. Une fois que tu y as goûté, tu n'as qu’une envie : c'est d’y retourner !! J’ai toujours un sentiment mitigé de notre dernière coupe du monde car je pense que l’on avait l’équipe pour réaliser un meilleur résultat. Mais personnellement, ça me booste tous les jours et je pense que mes coéquipiers et le staff ont une seule envie : démontrer que l’on est une équipe qui peut faire mieux !

Le mot de la fin dont je sais que tu es friand...
Tout d’abord, merci à toi de nous faire revivre des moments comme Nantes, Bayonne et Biarritz pour les plus assidus… Ensuite, je voudrais profiter de l’occasion pour remercier le Cinco Deportivo qui m'a permis de rejoindre la Mambo pour ce tournoi. Et enfin, dire que le temps n’a aucune emprise sur Wilfrid Massez, toujours aussi svelte... Même s’il nous a quittés un peu rapidement samedi soir...échappé !


Paul Scholes



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 18 Juillet 2019 - 08:09 Les vainqueurs de la saison 2018-2019

Jeudi 11 Juillet 2019 - 11:56 RANKING 5FOOT5 - Le classement final 2018-2019