Hugo Da Silveira - Sélection Le Five : "C’est le début de quelque chose"


Publié le Mardi 9 Octobre 2018 à 09:09


Même si la fin fut brutal et le retour pénible, Hugo Da Silveira, sélectionneur de l'équipe du Five, revient sur le parcours des bleus lors de la coupe du monde disputée au Portugal.


Hugo, le retour a dû être long ?
Salut Jérôme. Tellement long ! C'est la première fois que j'ai ce sentiment bizarre. Entre content et déçu.

Avant de revenir sur ce dernier match, quel bilan fais-tu de cette coupe du monde ?
J'ai eu le temps de bien réfléchir à cette question. Le bilan est juste super au final. Je m'explique. En 2016 on lançait notre première sélection Five en Hongrie. A cette époque on se battait pour sortir des poules. Cette année avec neuf nouveaux joueurs, on a produit du jeu offensif et on a remporté nos matchs de poules. Je rappelle que deux titulaires ont été absents en début de compétition. Deux ans plus tard on joue pour aller au bout. Tu vois la progression quand même. J'ai une eu un groupe de joueurs extraordinaire vraiment. Il fallait être avec nous pour le voir. C’est le début de quelque chose j'en suis certain.

Le groupe a répondu à tes attentes ?
Complètement. J'avais l'impression qu'on se connaissait depuis très longtemps. Très à l'écoute avec l'envie de jouer les uns pour les autres. Il a fallu mettre les points sur les i très vite pour bien recarder le rôle de chacun. Mais ensuite ils ont été bien.

Sportivement par contre, ça coince encore en quart ?
C'est le seul point négatif de cette compétition. On a pas accédé au dernier carré. Ce match contre les portugais me laisse beaucoup de regrets. Prendre un carton rouge à 5 minutes de la fin a anéanti nos espoirs. On est resté comme un enfant à qui on a retiré un jouet. C'est très frustrant crois-moi. Sans ce carton rouge qu'elle aurait été la fin du match ? Nul ne saura jamais…

Beaucoup de regrets et de frustrations

Tu t'es forcément refait cent fois le match, as-tu des regrets dans tes compositions, tes rotations ou la tactique choisie ?
Bien sûr quelques regrets !!! Celui de ne pas avoir insisté plus sur l'arbitrage, de ne pas avoir insisté sur la possession du ballon. De ne pas subir l'événement et d'aller de l'avant.

De l'extérieur c'est la première fois qu'on avait l'impression que vous pouviez vraiment aller au bout, il va falloir modifier quoi pour cela ?
Je t'assure de l'intérieur aussi. On y croyait vraiment. Cette erreur est lourde de conséquences. C'est le sport il faut faire avec et aller de l'avant.

Cela reste malgré tout une superbe aventure humaine ?
Plus que ça Jérôme. Putain quel pied ! Pour finir un grand merci aux dirigeants du Five qui nous font entièrement confiance sur ce projet. Un grand merci à Jo Viéville de s'être personnellement déplacé jusqu'à Lisbonne pour nous soutenir. Marc Dessenis et Léo Milgram pour toute la coordination du projet. Les clubs qui nous ont accueilli lors des détections. Enfin pour finir le staff et les joueurs pour leur contribution, bonne humeur, plaisir et convivialité. A bientôt pour de nouvelles sensations. Merci à toi aussi pour ton implication.

Paul Scholes



Dans la même rubrique :
< >