Gaye Camara (Directeur du Five Sarcelles) : "Il ne faut jamais baisser les bras."


Publié le Mardi 1 Octobre 2019 à 08:00


Fermé entre décembre 2018 et mai 2019 pour cause d'incendie, le Five Sarcelles a rouvert ses portes avec son nouveau directeur, Gaye Camara...


Gaye, cela fait longtemps que l’on n’a pas eu l'occasion d'échanger et pour cause !
Exactement Jérôme, tout d’abord j’espère que tu vas bien et que tes activités se portent au mieux. De notre côté, 2019 fut année compliquée avec les différents événements survenus sur notre centre mais nous gardons le cap.

Ce centre avait déjà connu ce type de mésaventures, tu trouves toujours la motivation ?
Dans la vie, il ne faut jamais baisser les bras. Ces tristes événements ont renforcé la solidarité de notre équipe et cela nous pousse à donner le meilleur de nous-mêmes.

Après 6 mois de remise en état et beaucoup d'énergie, te voilà directeur du centre, pourquoi ce changement ?
Nous avons rouvert au mois de mai. Et depuis le mois de juin, le Five Sarcelles a de nouveaux propriétaires qui sont Yassine Ezzine et Ifzan Nawaz. Leur souhait était de garder la même équipe et c’est pourquoi j’ai pris la direction du centre. La transition s’est faite naturellement et j’ai directement pris mes marques.

Bientôt un restaurant et beaucoup d'activités...

Passons au positif, quelles sont les nouveautés du centre ?
Après un été intense en termes de travaux, nous sommes fiers de vous annoncer plusieurs nouveautés. Le nouveau binôme de propriétaires souhaite innover et intégrer les technologies dans la gestion du centre. La première grosse innovation est la mise en place d’un système de climatisation et de chauffage sur nos terrains. Pour nos terrains filmés, les caméras Easy-live vont être prochainement installées. Notre académie est gérée via une plateforme online sur laquelle les parents ont une visibilité sur l’inscription de leur enfant et l’organisation de celle-ci. Nous disposons toujours de l’espace de Crossfit qui est géré par Crossfit Propulsion. L’espace de diffusion des matchs a été agrandi et pour les grands matchs nous avons un écran géant. Dans quelques semaines, nous ouvrirons un restaurant et une salle de billard au sein du Five Sarcelles.

Côté événementiel et animations, c'est quoi le programme au Five Sarcelles ?
La saison débutera avec la Ligue5 et une nouveauté, le vainqueur de la Ligue5 s’envolera à Marrakech pour y rencontrer le vainqueur de la ligue du centre Kickoff. L’un des nouveaux propriétaires Yassine Ezzine est également le directeur associé du complexe Kick Off à Marrakech et il souhaite créer un lien entre les deux structures.
Au cours de la saison 2019-2020, nous organiserons certaines étapes des différentes compétitions du groupe Le Five telles que la Ligue5 Masters. Notre école de foot est en grand développement avec l’arrivée de plusieurs éducateurs BEF (Brevet Éducateur Fédéral). Un pôle perfectionnement ouvre ses portes avec des séances d’entrainement les dimanches. Et pour finir, nous sommes en pleine réflexion sur un Grand tournoi e-sport. Je te tiendrai informé lorsqu'il sera prêt.

On a reçu beaucoup de soutien

Gaye Camara (Directeur du Five Sarcelles) : "Il ne faut jamais baisser les bras."
Repartir de zéro, c'est un challenge excitant finalement pour toi et ton équipe ?
Nous ne repartons pas de zéro. Le Five Sarcelles est un acteur important du foot à 5 du Val d'Oise. Dès la réouverture du centre, nous avons retrouvé une grande partie de nos clients. L’été a été plus calme mais avec la rentrée nous avons bien repris. On a reçu beaucoup de soutien et de compassion de la part de nos clients, partenaires et surtout des collègues du groupe Le Five. Toute l’équipe est prête à relever ce défi ; j'en profite pour remercier Pilou et Youcef qui font partie de l'équipe.

Ton actualité du moment à titre personnel, c'est ton autre activité, tu peux en parler ?
Tu dis vrai ! En effet, je suis agent sportif licencié à la Fédération Française de Football. Une activité annexe pour l’instant et comme tout compétiteur j’espère y faire mon trou. Tout cela colle avec ma fonction actuelle donc je suis réellement lié au football.

Le mot de la fin pour toi
Je te remercie pour m’avoir donné la parole. C’est notre première sortie médiatique depuis la réouverture. J’en profite aussi pour remercier Grégoire Viéville, ancien propriétaire du Five Sarcelles et lui exprimer ma gratitude pour toutes ses années au Five en lui souhaitant le meilleur pour la suite.

Paul Scholes