Alexis Lerat (Chef de projet Marketing Le Five) : "L'aventure humaine est vraiment au rendez-vous"


Publié le Lundi 26 Novembre 2018 à 08:49


A peine rentrer en France, Alexis Lerat, qui accompagnait la Toho en Afrique du Sud et représentait le groupe Le Five, dresse le bilan de cette aventure...à rebondissements.


Alexis Lerat (Chef de projet Marketing Le Five) : "L'aventure humaine est vraiment au rendez-vous"
De retour d'Afrique du Sud, quel bilan fais tu pour ton premier événement international ?
Avant de commencer je voulais te remercier de nous avoir suivi durant toute la compétition et d'avoir relayé nos infos. Pour ce premier événement international, me concernant, c'était vraiment une super expérience ! L'aventure humaine est vraiment au rendez-vous, c'est super enrichissant de vivre une semaine avec un groupe comme La Toho mais aussi de rencontrer des joueurs des 4 coins du monde, tous ici dans un super état d'esprit et présents pour faire des rencontres et échanger leur culture. J'ai beaucoup appris au niveau professionnel aussi, c'est très intéressant de voir comment s'organise et se structure une compétition internationale. Dans notre métier, il est toujours important d'apprendre au quotidien auprès des autres pour pouvoir être plus performant au fil du temps. Le seul bémol tu dois t'en douter est au niveau sportif, avec cette disqualification injuste de La Toho alors que l'équipe avait le potentiel pour aller loin dans la compétition.

On ne peut s'empêcher de revenir sur la disqualification de la Toho...
Oui bien sûr. L'incompréhension est encore présente dans toutes nos têtes suite à cette décision. C'est cruel pour l'équipe qui avait fait le nécessaire pour se qualifier avec la manière contre l'Angleterre. Les gars ont tout donné sur le terrain et ne sont pas récompensés, ils venaient ici avec des objectifs élevés et ils ont vu leur rêve brisé de manière totalement partiale, c'est vraiment dur. Je tiens à souligner que leur réaction a vraiment été classe et très fair-play, malgré la déception ils ont réagi en professionnels et je tiens vraiment à les féliciter pour ça. Ils ont eu une attitude de champion. Ils ressortent avec mon respect et celui de toutes les équipes présentes sur le tournoi qui connaissent le niveau de la France, qui ont de la sympathie pour cette équipe et qui ont tous vécu cette décision comme une décision abusive.

L'incompréhension est encore présente dans toutes nos têtes

Comment as-tu réagi à cette décision ?
En tant que représentant du groupe Le Five et de la France sur cette compétition, je suis tout de suite monté au créneau. L'explication fut très longue entre l'organisation et moi-même sur place, plus des délibérations dans la nuit. Mais les arguments et les preuves qu'on a présenté n'ont pu infléchir leur décision, qu'ils ont fondé exclusivement sur la discussion qu'ils ont eu à huis-clos avec l'arbitre après le match. Et ce dernier ayant fait volte-face en validant le carton rouge du 2ème match alors qu'il avait informé notre équipe du contraire, la présence du joueur exclu au démarrage du 3ème match a généré la sanction. A titre personnel je trouve qu'une telle situation est injuste et qu'elle va à l'encontre du sportif et de l'éthique. Après, il faut garder en tête que sur ce genre de compétition le comité organisationnel de la F5WC est souverain, techniquement nous n'avions aucun recours. Il y aurait eu une solution envisageable, celle de rejouer le match contre l'Angleterre mais ces derniers s'y sont refusé...et on peut regretter ce manque de fair-play.

Les joueurs et toi même ont-ils réussi à profiter de leur séjour malgré tout ?
Oui, comme je te disais au début l'expérience humaine a été magnifique car au-delà de l'aspect sportif la compétition a permis énormément de rencontres et d'échanges avec des joueurs venant du monde entier. C'était également une magnifique aventure pour La Toho, qui avant d'être une équipe est un groupe d'amis se connaissant depuis de nombreuses années. Et puis l'Afrique du Sud est un pays magnifique avec des gens merveilleux, on en a tous prit plein les yeux et c'était vraiment une chance unique de pouvoir être là-bas et de découvrir ce pays. On a vraiment tous vécu une expérience incroyable.

La F5WC sera au calendrier cette saison...ou pas !

La Toho représentait la France en Afrique du Sud.
La Toho représentait la France en Afrique du Sud.
Cela remet-il en cause la participation du Five à cette compétition ?
Chaque année nous faisons le bilan de toutes les compétitions auxquels nous participons et que nous organisons, pour savoir ce qui est le plus bénéfique pour nos joueurs et pour nous. Nous remettons donc tout en cause chaque année, ce qui a réussi comme ce qui n'a pas marché, c'est ce qui nous permet de proposer le meilleur constamment. La coupe du monde F5WC n'échappera donc pas à la règle, et nous composerons l'agenda des compétitions Le Five pour l'année à venir avec ou sans.

Le mot de la fin pour toi...
Je ne retiendrai que le positif de cette expérience et je pense que d'ici quelques années seuls les bons souvenirs resteront présents dans la tête de chacun des joueurs. Cela reste une aventure humaine très enrichissante, et je souhaite à toute équipe de Foot 5 de pouvoir vivre un jour ce type d'expérience. Pour tout ceux qui souhaite en savoir un peu plus sur l'aventure et la compétition, je les invite à aller voir les articles rédigés durant ce voyage sur notre site internet : www.lefive.fr/f5wc-world-final. Merci pour le temps accordé pour réaliser cet entretien, c'est toujours un plaisir d'échanger avec toi.

Paul Scholes



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Octobre 2018 - 08:15 Trois nouvelles pages à suivre...